Logo Jelodanti Records - Pochoir Left Hand

¿ KIERES AGUA ?

ROSE MERCIE

Charlotte Kouklia

Chant, guitare, clavier, batterie.

Inès di Folco

Chant, guitare, clavier, batterie.

Michèle Albertini

Chant, guitare, clavier, batterie.

Louann Djian

Chant, guitare, clavier, batterie.

LP / Tirage limité à 600 exemplaires / avec des pochettes uniques tamponnées à la main (blanc/noir/rouge/multicolore), inserts imprimés en risographie / paraît le 4 mai 2022

Disponible

Production

Enregistré en 2020 par Cyril Harrison ////

Réalisation des photos : Romy Alizée (comédienne, performeuse, activiste féministe pro-sexe et photographe de portraits) ///

Création des designs et graphisme de Félicité Landrivon (créatrice du zine Ventoline qui met en valeur les écrits féminins sur la musique) //

Réalisation du clip pour le titre SWEET PLACE par Raquel Garcia //
Sortie le 25 avril !!!

Release party : la STATION - Gare des Mines, vendredi 6 mai ////////

Paraît le 4 mai 2022

Édition vinyle : coproduction Jelodanti Records (Paris) et Celluloid Lunch (Montréal/Canada) ///

Histoire

Si la collaboration entre les membres de Rose Mercie semble si naturelle, c’est probablement parce qu’elle est nourrie par l’amitié qui rassemble ses membres. Une énergie qui a poussé le groupe à se produire sur scène de manière spontanée dès ses débuts en 2013. Guidée par ses intuitions humaines et créatives, le groupe, formé au- tour de trois musiciennes parisiennes et une musicienne mexicaine, s’incarne donc d’abord sur la route en multipliant les concerts en France, en Europe et au Mexique.

En 2018, le groupe enregistre un premier album avec Cyril Harrison dans le salon du Villejuif Underground. Huit titres qui posent les bases de l’approche du groupe entre noise rock teinté d’amertume, pop lofi et punk naturaliste. En 2019, sur une plage des Corbières, les quatre membres tirent les tarots et suivent la prédiction qui s’impose à elles: partir en résidence au Mexique pour composer un nouvel album. Le voyage sera rendu possible grâce à l’organisation d’un mini festival à Paris “Rose Mexico Mercie” où le quatuor convie une quinzaine de groupes à se produire pour l’aider à financer son projet.

Quelques mois plus tard, Rose Mercie prend l’avion et s’installe à La Casa Del Bosque, un lieu de résidence situé dans une forêt en banlieue de Mexico (curieusement appelée El Desierto de los Leones). Dans cette maison entourée de vitraux et d’arbres, les morceaux prennent rapidement forme et le groupe prend alors pleinement conscience de la force donnée par le lien qui unit ses membres et qui s’exprime dans ces nouvelles compositions.

Enregistré en 2020 une nouvelle fois par Cyril Harrison (mais cette fois en studio), ¿KIERES AGUA? offre un univers esthétique très fort, teinté par l’approche libre du groupe, qui s’abandonne volontiers à l’improvisation, l’expérimentation et la catharsis. Le résultat reste pourtant extrêmement mélo-dique et accessible, renouant avec les grands maîtres de la pop transversale historique et une forme de jouissance primale typique de la culture punk et DIY.

Pour accompagner visuellement cet album, le groupe a collaboré avec des artistes femmes qui partagent avec lui une démarche née dans l’underground et qui exprime aujourd’hui une vraie volonté d’émancipation. La réalisation des portraits figurant sur la pochette a été confiée à Romy Alizée (comédienne, performeuse, activiste féministe pro-sexe et photographe de portraits) et la création des designs et graphisme à Félicité Landrivon (créatrice du zine Ventoline qui met en valeur les écrits féminins sur la musique). Rose Mercie entretient un lien particulier avec le cinéma (on a pu les voir apparaître dans Avant la fin de l’été de Maryam Goormaghtigh et cette année sur la bande originale de Playlist de Nine Antico). Le groupe a donc confié à Raquel Garcia, amie de longue date et jeune cinéaste audacieuse, la réalisation du 1er clip de son histoire pour le titre Sweet Place.

Extrait du texte d'Adrien Durand